Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/08/2007

ISMAEL ET ISRAEL

         

  Ismael et Israel
Au debut de la foi était un aieul
Il avait le coeur enduit de miel
Esperait toute son existance du ciel
Il était le premier qui crut en l'éternel
Ce devoué serviteur était Abraham
Il s'unit a Sara et en fit sa femme
Malgré leur amour et leur grande flamme
La stérilité fut trop longtemps leur drame
L'éternel un jours lui vint en reve
Et lui dit qu'un fils sortirait de sa sève
Mais au regard du vieil age de son ève
Il en douta et fit le mauvais élève
Il s'éprit donc d'Agar son esclave fidèle
Avec elle enfanta le bel Ismael
Et puisqu'il ne tint pas la promesse du ciel
il  subit les colères de Dieu l'éternel
Avec Sara il fit le fils de la promesse
Et celle ci jalouse de sa tendresse
Devint pour sa servante une vraie tigresse
Ismael et sa mère furent chassés vers les sécheresses
L'islam eut pour père Ismael
Isaac de Sara prit les renes d"israel
Et malgre cette division confraternelle
La Bible et le Coran ont un commun paternel
Il est unique le père TOUT PUISSANT.
Elle est unique la couleur de notre sang
De tous les bords nous sommes ses enfants
Adorons le sans disperser nos rangs
Hier comme aujourd'hui il est le meme
Hier unique pourquoi aujourd'hui dilème
Ces differences plutot que d'etre notre problème
Sont source de richesse pour l'espèce humaine
Elle est unique la terre sainte 
Mais aux couleurs de violence elle est painte
D'un cote quand les cloches tintent
De l'autre c'est d'une voix qu'un appel suinte
Pour inviter a prier le meme Dieu
Pour nous tourner le coeur vers les memes cieux
Il est unique le bon,le miséricordieux
Il est unique il n'yen as pas deux
Aussi indivisible que soit un coeur
Le lieu Saint est le ciel sur la terre
Plutot que d'en faire le ring de nos colères
Rendons y le plus beau culte a Dieu le père
Ils sont tous de Dieu nos prophètes
A chacun de nous il a donne une lettre
Afin qu'a tous et tout ils l'émettent
Et que tous nous soyons de la meme fete
la Bible,la Tora,Les Psaumes ou le Coran
Sont tous message du seul Tout Puissant
Pour tous et non pour quelques clans
Puissent ils le comprendre en fin un jours les vivants
Pour la paix cessons de cracher du fiel
Dans nos coeurs reconcillions Isaac et Ismael
Ainsi observerons nous le meme ciel
Afin que seuls triomphent les préceptes de l'Eternel
Les guerres et les conflits de tous bords,
Ont pour origine ce vieux désaccord
Ces inutiles discordes pour le meme corps
Avons nous besoin davantage de morts???
                                                              Tiako Toko.


Got a little couch potato?
Check out fun summer activities for kids.

Lire la suite

LES PHOBIES DE NOS FOLIES

Les phobies de nos Folies

Le monde ne roule plus que sur la peur
Et la vie en perd de ses vraies saveurs
On a plus que des questions sur le coeur
D'ou,quand et comment nous viendra le malheur?
Comment se parer de ce danger virtuel?
Que nos phobies rendent déja réels
Comment écourter ce long rituel
Qui fait de vivre un malaise éternel
Que devait donc l'homme à sa conscience?
Pour être en perpétuelle attente d'une sentence
On vit une réelle crise de confiance
Et les rapports entre homme ne sont plus que méfiance
L'état d'alerte se fait général
La suspiscion tue le sens du banal
On imagine de partout venir le mal
Et tout ce qui est lui servir de canal
Vivre sur terre est un réel danger
Dont plus rien désormais ne sait protéger
Dont aucun être n'est ménagé
Et aucun consolateur pour en soulager
Aucun coeur ne peut brandir la prétention
D'être abrité d'une malintention
La moindre étincelle fait monter la tention
Et le moindre fait suscite toutes les attentions
Exister se fait une opération sauvetage
Et les vivants de tous les bords et de tous les âges
Innocents,coupables,sots comme sages
Se méfient même de leur propres images
Pour vivre toujours le coeur dans cette espèce de mirage
Ce mal qui à toutes nos précautions surnage
Et les coeurs ne battant plus que dans ces naufrages
Qu'est vivre sans pouvoir tourner ces tristes pages
Ainsi va aujourd'hui la vie dans ce bas monde
Qui se bouleverse avec chaque seconde
Et l'humanité qui presqu'impuissant suit cette ronde
Ne lui prescrit toujours pas le meilleur des modes
L'homme a-t-il cédé tous les divins pouvoirs?
A ces objets que ses méninges ont dû concevoir
Ces substitut issues de son savoir
Envers qui désormais il a plus que des devoirs
L'existance gagnerait à être reconquise
Par l'homme qui est entrain de lâcher prise
Pour ceder son pouvoir et toute sa maîtrise
A ces fruits de ses instants de crise
Et le monde ce bateau remplis de nos tares
Qui navigue sans boussole et sans phare
Avec pour seul guide le fol espoir
Que tous les chemins mèneraient à cette gare
Ou nous cèderons enfin à la divine main
Tous les fardeaux de notre destin
Ou enfin parvenus au bout du chemin
Nous nous laisserons aller au céleste train
Pourtant elle serait si belle la vie
Si nous limitions un peu nos folles envies
la terre serait unréel paradis
Si elle se soignait de cette maladie
                                                 Tiako Toko.

LA VERITE TRAFIQUEE

        La vérité trafiquée
           

Dans ce carnage qui accroit ses nécéssités
Et le frappe davantage de céssité
L'homme cherche encore à quelle chapelle milliter
Pour s'ouvrir les portes de la vérité

Dans la pénombre de son aveuglement
Se fiant au sort et au tatonnement
L'homme recherche encore le cheminement
Mais toujours se heurte à ses errements

Dans sa quête éffréneé d'un bout d'humanisme
Le monde le partage entre le capitalisme
Les démagogiques vertues du communisme
Et la violente justice du terrorisme

Son sang est ainsi bu dans ces calices
Modelé à base d'humaines caprices
Comment peut on l'abriter sous ses propres sacrifices?
En prétextant ainsi lui rendre justice

Sur l'autel de "l'homme et sa survie"
Est sacrifié l'homme et sa propre vie
Que reste-t-il de lui si l'existance lui est ravi?
Que lui reste-t-il si de la sienne on s'est servi?

Si Laden,Bush Blair et consort
Se mettent en scène prétextant plaider son sort
Pour qu'enfin se soit lui qui trouve la mort
Et sur son corps se hisse le drapeau du plus fort

Quelle est donc sa place dans cette galère?
Si ses seules chances de vivre sur terre
Sont au prix d'une existance de misère
Et du concept"souffrir et surtout se taire"

Est il encore le vrais maître des séants?
Dont de lui a fait Dieu en le créant
Si le pétrole a plus de valeur que son sang
Et sa vie ne valant guère qu'un bout de diamant

Tout lui st il encore assujetti?
Si les géants au gré de leur cupides appetits
Ne triomphent qu'a le voir anéanti
Quand sur sa vie la finance s'est batie

Doit il finalement se rendre sourd?
Ou vivre sa part de vérité dans ces beaux discours
Par lesquels lui est faite une assidue cour
Et lui est déclaré d'hypocrites amours

Pour une réalité plus que contraire
Un quotidien ou on se fait ses faux frères
En usant comme monnaie d'échange sa chair
Contre l'excellente santé d'autres affaires.

L'homme n'est il finalement que cette chair à canon?
Dont la mort fait résonner les gros noms
Et conforte de pseudos institutions de renom
Sur leur tribunes à faux sermons.

                                Tiako Toko.